/
5/5

1 avis

Au revoir là-haut : roman

Lemaitre, Pierre (1951-....). Auteur

Edité par A. Michel. Paris , impr. 2013

Rescapés du chaos de la Grande Guerre, Albert et Edouard comprennent que le pays ne veut plus d'eux. La France glorifie ses morts et oublie les survivants. Condamnés à l'exclusion, et refusant de céder à l'amertume, ils imaginent ensemble une arnaque gigantesque qui va mettre le pays tout entier en effervescence...

Autres documents de l'exposition : Fresque de guerre 2 (C)

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Au revoir là-haut : suivi d'un entretien avec l'auteur | Lemaitre, Pierre (1951-....). Auteur

Au revoir là-haut : suivi d'un entretien avec...

Lemaitre, Pierre (1951-....). Auteur | Livre lu | Audiolib. Paris | 2014

Rescapés du chaos de la Grande Guerre, Albert et Edouard comprennent que le pays ne veut plus d'eux. La France glorifie ses morts et oublie les survivants. Condamnés à l'exclusion, et refusant de céder à l'amertume, ils imaginent ...

Robe de marié | Lemaitre, Pierre (1951-....). Auteur

Robe de marié

Lemaitre, Pierre (1951-....). Auteur | Livre | Calmann-Lévy. Paris | impr. 2008

Sophie pense devenir folle : elle perd tout, intervertit tout, fait des vols dont elle n'a aucun souvenir. Elle rêve qu'elle tue sa belle-mère, qui est retrouvée morte le lendemain. Son mari, en fauteuil roulant, se tue. Elle est ...

Cadres noirs : roman | Lemaitre, Pierre (1951-....). Auteur

Cadres noirs : roman

Lemaitre, Pierre (1951-....). Auteur | Livre | Calmann-Lévy. Paris | impr. 2009

Ancien DRH de 57 ans, au chômage depuis 4 ans, Alain Delambre enchaîne les petits boulots. Quand un employeur lui propose un dernier test de recrutement, Delambre, prêt à tout pour obtenir le poste, accepte de participer à un jeu ...

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Au Revoir là-haut / Pierre Lemaitre 5/5

    Un roman étonnant et pleins d'intrigues dans la France de l'après guerre. On découvre le mal-être de la société qui n'arrive pas à s'occuper de ces soldats de retour, il semble plus simple de s'occuper des morts.

    par Le 17 octobre 2013 à 16:21